Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram

Mémoire esclavage

Un terme désignant durant la colonisation des caraïbes, une main d’œuvre blanche en mal de ressources qui devaient signer un contrat d’aliénation pour une période de 3 ans avec leurs maîtres qui prenaient à leur charge le coût de leur traversée de la métropole vers les îles

Les travaux de l’ethnologue Pierre Verger ont révélé les correspondances entre le roi Adandozan et le roi Jean ainsi que leurs relations diplomatiques particulières attestant de leurs volontés conjointes de maintenir la traite négrière pour leurs propres intérêts. Si ce n’était la pression des abolitionnistes britanniques, ce commerce entre les deux monarques aurait perduré tout …

Un questionnement sur la responsabilité supposée de Joséphine quant au rétablissement de l’esclavage, questionnement qui trouve un écho dans une pratique du déboulonnage systématique excluant toute réflexion sur les contraintes d’un contexte historique. Joséphine détenait-elle un rôle politique déterminant dans les évènements de son époque ?
William Ansah Sessarakoo, fils de l’esclavagiste africain, John Corrantee d’Annamaboe, se retrouve lui-même piégé dans l’engrenage de la traite négrière. Emmené, malgré lui, vers l’île de la Barbade, il ne doit sa survie qu’à l’acharnement de son père pour l’enlever des griffes de leur propre inhumanité…
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail