Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram

Les ombres du passé mêlées à nos difficultés du présent et nos angoisses sur notre avenir nous rendent vulnérables aux manipulations de ceux qui cherchent à pérenniser leur pouvoir. Fins calculateurs et faisant fi des règles démocratiques, ces dictateurs en devenir exploitent nos failles et nos rancœurs, nous rendant inaccessibles à la raison et nous transformant en proies faciles de la violence aveugle.

Notre salut se trouve dans la capacité à l’esprit critique, celui qui nous permet de discerner le chemin à prendre résolument afin que nos enfants bénéficient d’un avenir paisible et meilleur. C’était l’obsession de nos pères et mères, l’obsession d’une bonne éducation pour échapper aux contraintes qu’ils avaient dû subir eux-mêmes. Allons-nous balayer tout cela pour quelques esprits cupides ?

Depuis l’antiquité, les penseurs nous alertent sur nos propensions paresseuses à nous forger des convictions à partir de simples opinions ou croyances.

Platon définit l’opinion comme un blocage, un arrêt de la pensée et oppose l’opinion résultant de l’irrationnel au savoir qui est fondé sur la raison. Kant (1724-1804) nous exhorte à penser par nous-mêmes en nous éloignant des préjugés, et le philosophe Alain, de son vrai nom Émile-Auguste Chartier (1868-1951) nous met en garde car pour lui réfléchir, c’est nier ce que l’on croit « Ce qui fait que le monde me trompe par ses perspectives, ses brouillards, ses chocs détournés, c’est que je consens, c’est que je ne cherche pas autre chose. Et ce qui fait que le tyran est maître de moi, c’est que je respecte au lieu d’examiner. »

En cette période pré-électorale, ne nous laissons pas envahir par les encouragements d’intolérance et de division basées sur des informations historiques biaisées idéologiquement. Les évènements récents du Lamentin en sont le parfait exemple.

Bien au contraire, laissons-nous porter par l’esprit de responsabilité, de solidarité, d’innovation et de construction. Il s’agit de la seule orientation pour un avenir positif, l’avenir de la Martinique et de notre population martiniquaise riche de toutes ses composantes.

𝘎𝘶𝘪𝘭𝘭𝘢𝘶𝘮𝘦 𝘥𝘦 𝘙𝘦𝘺𝘯𝘢𝘭

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *