Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram

Laurent Valère

Ses œuvres les plus marquantes

Laurent Valère, artiste martiniquais, naît en 1959, à Anthony dans le département des Hauts-de Seine. Juriste de formation et gérant d’une agence immoblière, sa célébrité en tant qu’artiste sculpteur s’est imposée lors de la création du mémoriel Cap 110, en 1998, représentant les victimes du naufrage d’un des derniers bateaux négriers en 1830.

Le verbe imposer, ici, n’a pas été choisi au hasard. Il acquiert tout son sens par la relation du créateur à son œuvre, celle d’une inspiration qui fusionne avec des valeurs universelles, métaphysiques du bien et du mal, de la souffrance et de l’aspiration à la rédemption, à l’apaisement.

La création est monumentale et le regard ne peut s’y soustraire. Elle est composée de 15 bustes conçues chacune avec les mêmes dimensions : 2,50 m de hauteur, 1,50 m de largeur, 0,60 m de profondeur et un poids de 4,5 tonnes Les statues sont en béton armé blanc. Elles font face au Rocher du Diamant, lieu emblématique des rivalités entre les anciennes puissances coloniales. Elles sont orientées vers la mer et semblent questionner éternellement un destin commun.

L’œuvre s’est imposée par son sens dépassant le créateur et donnant à ce dernier la reconnaissance internationale qu’il méritait.

Une autre création, en 2004, de l’artiste Laurent Valère, toute aussi puissante et surtout époustouflante par son lieu d’exposition, représente des sirènes intitulées Manman dlo et Yemaya. Constituée par deux statues en béton, immergées dans l’océan, dans la Baie de Saint Pierre, à 50 mètres du rivage et par neuf mètres de fond. Elles se sont harmonisées au fil du temps aux couleurs, à la faune des profondeurs de la mer, également à l’histoire si particulière de la ville de Saint-Pierre dont les ombres de l’éruption de 1902, tout aussi mystérieuses et tragiques, tour à tour se promènent ou s’engloutissent en ces lieux.

Le parcours artistique de Laurent Valère

Les œuvres

  • Cap 110, 1998. Ensemble de 15 statues de 2,50 m de hauteur et 1,50 m de largeur en béton armé. Anse Caffard, Le Diamant, Martinique.
  • Manmandlo, 2004. Sculpture monumentale en béton, de 20 tonnes, constituée de 2 éléments immergés à 10 m de profondeur dans la baie de Saint Pierre en Martinique.
  • Allez, on s’en va, 2010. Contreplaqué, cadre, cannettes écrasées et figurines peints en blanc, bille de verre.
  • Flags, 2013. Ensemble monumental de 6 troncs de mahogany surmontés d’une partie en métal coloré. Saint-Pierre, Martinique.
  • La Porte, 2014. Sculpture monumentale, béton armé, coquilles de lambi. Quartier Dillon, Fort-de-France, Martinique.

Expositions individuelles

  • Yémaya, sculpture monumentale sous-marine en baie de Saint-Pierre, Martinique (2015)
  • La Porte, sculpture monumentale, Dillon, Fort-de-France, Martinique (2014)
  • Flags, sculpture monumentale de bois lélés, Saint-Pierre, Martinique (2013)
  • Hélico, exposition à l’Habitation Clément, Martinique (juin-juillet 2012)

Expositions collectives

  • Pool Art Fair, Habitation Fonds Rousseau, Schœlcher, Martinique (2016)
  • Marché d’art contemporain du Marin, Martinique (2011)
  • Pool Art Fair à Basse-Terre, Guadeloupe (juin 2010)
  • Marché d’art contemporain du Marin, Martinique (2008)

Prix et distinctions

  • 1992, 4e Prix de l’exposition des artistes d’outre-mer (exposition collective Mairie de Paris)
  • 1992, Récompense : « Most original concept » (« Antigua art show » d’Antigue)
  • 1999, Chevalier de l’Ordre National du Mérite (Mémorial « Cap 110 »)

Site web de Laurent Valère

          www.facebook.com/LaurentValereArtStudio

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.