Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram

1949 — 13 Juin 2017

Roger de Jaham voit le jour en 1949 en Guadeloupe.
Il commence sa carrière professionnelle comme dessinateur de presse chez France-Antilles, puis il crée sa première entreprise à l’âge de 24 ans : l’agence de Publicité Publicara qui lui permettra de construire en 20 ans le premier réseau de communication des Antilles françaises, le groupe Publidom.
Roger de Jaham s’est engagé très tôt dans la vie associative patronale de la Martinique : AMPI, Chambre de commerce, Medef… Il crée l’association Contact-Entreprises dont l’objectif est de valoriser l’image des entreprises, et de créer des passerelles vertueuses entre le monde économique et les autres sphères de la société.
En 1998, il prend conscience des souffrances martiniquaises en regard de l’histoire de l’esclavage, et il prend une initiative audacieuse. Il publie un texte intitulé « nous nous souvenons » dans lequel il reconnaît l’esclavage comme crime contre l’humanité, et il parvient à convaincre 400 békés de cosigner ce texte. Il le fait deux ans avant la loi Taubira.
En 2007, avec Gérard Dorwling-Carter, il crée l’association Tous Créoles, dont le but est de rassembler les différentes composantes de la société créole, et de faire de leurs différences une œuvre collective.
Tout au long de sa vie, il aura pris des positions à contre-courant pour faire bouger les lignes sociétales, et rompre les clivages qui divisent les martiniquais. Ses positions parfois iconoclastes lui ont valu bien des attaques qui ne l’ont jamais fait reculer, tant il était convaincu qu’il fallait avancer à coup de vérité et de courage.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

1 comment on “de JAHAM Roger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.