Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram

04 Juillet 1804 — 25 Décembre 1893

Propriétaire d’une manufacture hérité de son père en 1832, il la vend pour se consacrer à sa carrière politique. Révolté par l’esclavage, il devient journaliste et critique artistique, publiant des articles, des ouvrages et se consacre à  la défense des droits de l’homme et  à l’abolition de la peine de mort. Il contribue à faire adopter le décret sur l’abolition de l’esclavage dans les Colonies. Il est connu pour avoir impulsé l’abolition définitive de l’esclavage en France, via le décret signé par Lamartine le 27 avril 1848. Sous-secrétaire d’Etat aux Colonies  en 1848, Président de la commission chargée de la préparation de l’émancipation des esclaves, Député de la Martinique (1848 – 1871) et de Guadeloupe (1849). Il devient Sénateur à vie de la Martinique en 1875.
Il s’éteint à l’âge de 89 ans dans sa ville de Houilles dans les Yvelines.

« Victor Schoelcher, un des rares souffles d’air pur qui ait soufflé sur une histoire de meurtres, de pillage, d’exactions ».
Aimé Césaire, introduction à Esclavage et colonisation, recueil de textes de Victor Schoelcher, P.U.F., 1948

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.