Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram

06 Juillet 1874 — 03 Septembre 1942

Jules MONNEROT, dont le pseudonyme était René AROT, est né en 1874 à Fort-de-France. Son père, haut fonctionnaire de la colonie, est commissaire à l’Immigration et le Directeur de l’Intérieur par intérim. Il obtient son bac en 1892 puis part faire ses études supérieures de Lettres et de philosophie à la Sorbonne. En 1903, il retourne en Martinique et contribue aux progrès rapides du mouvement socialiste en Martinique. Passionné d’histoire de son pays, il publie en 1915 une revue « Bulletin d’Histoire de la Martinique ». Il est  conseiller municipal de Fort-de-France. En  1918, un diplôme de licence en droit en poche, il s’inscrit comme avocat au Barreau de Fort-de-France. Brillant orateur et conférencier, avocat au talent reconnu, pédagogue apprécié de ses élèves et collègues, il mène une activité militante et sociale intense.
Emporté par la maladie, Jules MONNEROT, fondateur du mouvement communiste martiniquais, meurt à l’âge de 68 ans.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Tags:

2 comments on “MONNEROT Jules

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.