Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram

08 Février 1916 — 17 Juillet 1961

L’ordonnance d’avril 1994 institue le droit de vote pour les femmes dans les territoires français. Jane LERO, entreprend avec l’appui d’Yvette GUITTEAUD-MAUVOIS de créer et d’organiser un mouvement de femmes. Cette volonté part également d’un constat de misère physique et morale des femmes martiniquaises du peuple. Beaucoup d’entre elles sont analphabètes et se retrouvent enfermées très jeunes sans un cycle de maternités successives. Militante de la Fédération Martinique du Parti Communiste Français, Jeanne LERO est la première présidente de l’Union des femmes de la Martinique.  Le droit à la santé et à l’éducation de l’enfant, le développement de la personnalité martiniquaise, la participation aux luttes sociales seront pour elle, des préoccupations permanentes et feront l’objet d’actions importantes. Elle  meurt le 17 juillet 1961.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

2 comments on “LÉRO, Jeanne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.