Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram

20 Juillet 1925 — 06 Décembre 1961

Engagé volontaire en dissidence au sein de la France Libre lors de la Seconde Guerre mondiale, à 17 ans, il n’en a que 27 lorsque paraît Peau noire, masques blancs en 1952. Très rapidement, des étapes déterminantes d’un destin exceptionnel s’enchaînent: arrivé en Algérie à la veille du déclenchement de la Guerre d’Indépendance, il analyse les affres de la situation coloniale sur place, et ne tarde pas à s’engager aux côtés du Front de Libération Nationale (F.L.N.). Foudroyé par la maladie, il décède à l’âge de 36 ans à la veille de la parution de son testament politique, Les Damnés de la Terre. Son dernier ouvrage, Pour une révolution africaine, sera publié à titre posthume en 1964, trois ans après son décès, alors que son œuvre a déjà acquis une dimension planétaire

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

2 comments on “FANON Frantz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.