• 24 avril 2021
  • Guillaume de Reynal
  • 0
Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram

L’association « Construire notre vivre-ensemble » s’engage dans un travail de mémoire concernant l’histoire de la Martinique. En font partie, tous ceux qui se sont révoltés, opposés aux traitements le plus souvent cruels, indignes des esclaves.

Nous pensons également à ceux qui ont transgressé les règles, les règles de la soi-disant « pureté de la race blanche ». Ils ont été écartés, humiliés, déshérités et plongés dans l’oubli. Ils subissent jusque dans la mort, l’affront de l’effacement généalogique juste pour avoir aimé un autre humain de couleur.

Ils portent parfois des noms à particule et ont été déchus de leurs droits. Ils doivent être réhabilités. Ce furent des héros inconnus. Ils sont nos ancêtres. Car le métissage des Antilles n’est pas toujours un métissage issu de violences ou de viols. Il a quelquefois été le métissage du cœur.

Aurore Holmes
« Construire notre vivre-ensemble ».

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.