• 1 février 2021
  • Aurore Holmes
  • 0
Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram

Certains auteurs projettent leurs analyses formatées ou leurs fantasmes élitistes sur l’identité martiniquaise en suggérant que cette dernière souffre d’acculturation.

Acculturation relative à quoi ? La culture africaine ? Donc une analyse en sens unique. Ce qui est tout à fait aberrant.

Il est vrai que en raison de la conquête des Caraïbes par les européens et la déportation des peuples africains, il s’est produit une dilution de la culture africaine. Mais on peut affirmer que du choc entre les deux cultures africaine et européenne, a surgi une nouvelle culture afro-européenne ou créole. Ces cultures ont interagi entre elles jusqu’à nos jours. Les blancs se sont africanisés et les noirs se sont européanisés. on pourrait dire également que les deux groupes se sont créolisés.

Ce constat est le moteur essentiel de l’association « Construire notre vivre-ensemble ».

Aurore Holmes
« Construire notre vivre-ensemble »

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.